La copropriété

Votre guide sur la copropriété et les règlements

Les différentes assurances de la copropriété

Publié le mar 11, 2013 05:26:50

Les différentes assurances de la copropriété

L’assurance de copropriété n’est pas imposée, à l’inverse de l’assurance habitation qui, elle, est obligatoire. Cependant, il est recommandé d’avoir une assurance de la copropriété en cas de sinistres au sein de l’immeuble. Retrouvez tout ce qu’il faut savoir pour bien vous assurer contre tous les risques et couvrir votre bien immobilier en copropriété en cas de sinistre en lisant cet article que nous avons rédigé pour vous.

 

Dans quel cas est-il nécessaire d’avoir une assurance pour sa copropriété

  • L’incendie, la foudre, l’explosion et même les dégâts causés par les pompiers et la fumée.
  • Les dégâts des eaux
  • Les intempéries comme la tempête, la grêle et la neige sur les toitures
  • Les catastrophes naturelles comme l’inondation, le tremblement de terre, etc.
  • Les actes de terrorisme
  • Les catastrophes technologiques
  • Le vol
  • Le bris de glaces : Toutes les vitres des parties communes qui ont été cassés suite à un quelconque sinistre

L’assurance de copropriété couvre aussi les dommages qui sont la conséquence de l’un de ces sinistres.
Ainsi, les assureurs se voient accorder le remboursement des frais requis pour se reloger par exemple, en cas de sinistre empêchant les victimes de retrouver leur logement en état habitable.
Mais aussi, le paiement des cachets des experts que les assurés auraient choisi (à hauteur d’un pourcentage du coût des préjudices, spécifié, au préalable dans le contrat).

Cette assurance couvre aussi :

  • les sinistres électriques liés à une surtension
  • les dépenses pour le débarrassage des décombres
  • les dépenses pour les recherches de fuites d’eau, si nécessaire

A savoir que, selon les contrats d’assurances, les garanties varient. Elles peuvent concernées seulement les parties communes ou inclurent les parties privatives dans la couverture.

Mais qui doit souscrire cette assurance dans une copropriété?

Ce n’est bien évidemment pas aux copropriétaires de souscrire cette assurance mais au syndicat de la copropriété. Le syndicat est tenu de faire différents devis afin de comparer les offres, et doit les soumettre au conseil de propriété. Une fois que le syndicat obtient la réponse du conseil concernant le contrat d’assurance choisi, il prendra donc contact avec l’assureur en question. Cependant, avant d’assurer le bien, l’assureur sollicitera un bilan des dommages s’étant produits et les indemnités perçus pour ceux-ci durant les 3 dernières années.

Afin d’effectuer le devis, il faut prendre en compte différents paramètres comme :
• si le bien est situé dans des zones sensibles
• si l’exposition encourt un risque naturel ou non
• la présence de commerces en rez-de-chaussée (garage, petit supermarché, restaurant, bars, etc.)
• Tous autres éléments qui pourraient aggraver la sinistralité

A savoir

En fonction du niveau de sinistralité, l’assureur pourra ajouter des surprimes.
Dans ce cas, soit tous les copropriétaires assument la majoration, soit seulement le copropriétaire de l’appartement dit « à risque » prend à sa charge cette augmentation.